Russie /Chine : un commerce d’équipement militaire florissant

Russie -Chine un commerce d’équipement militaire florissantD’après le responsable de Rosoboronexport, l’agence russe en charge de l’exportation des armes, la Chine a représenté 12 % de ce volet du commerce extérieur sur toute l’année dernière.

En 2012, Moscou a signé des contrats d’exportation d’armes à hauteur de 17,6 milliards de dollars américains. A lui tout seul, Pékin a acheté ce type de matériel pour 2,1 milliards de dollars américains. En clair, les armes prises en compte dans les bilans de Rosoboronexport ne comprennent pas certains composants vendus à la Chine en vue d’un montage sur place. Ainsi, ces chiffres devraient être supérieurs à ceux publiés. Quoi qu’il en soit, la deuxième puissance mondiale fait mieux que l’année précédente : en 2011, l’Empire du Milieu avait totalisé 1,9 milliard de dollars américains de fournitures militaires auprès de la Russie. A l’époque, cette somme représentait 15 % des ventes russes.

A propos des détails des achats chinois, rien n’a filtré officiellement. Mais, la presse russe rapporte la signature de deux principaux contrats l’année dernière : il s’agit des commandes de 140 moteurs AL-31F et de 52 hélicoptères Mi-17. Ce matériel a valu 1,3 milliard de dollars américains. Quant aux 800 millions de dollars américains, tout porte à croire qu’ils ont fait l’objet de plusieurs contrats mineurs liés, entre autres, à la modernisation de l’équipement datant des années 1990 et du début des années 2000. Ainsi, les médias ont évoqué, à titre d’illustration, les 20 bataillons des systèmes S-300P/PMU/PMU1 ou des avions Su-27/Su-30.

L’histoire de la coopération militaire sino-russe, déjà riche de par son passé, revêt encore plusieurs pages vierges devant elle : suivant des contrats signés récemment, les deux pays émergents comptent faire ensemble de la recherche-développement dans le domaine militaire en faveur des intérêts chinois et envisagent de collaborer dans la production de systèmes d’armement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*