Japon : expansion dans le secteur manufacturier

japon manufacturierPour la première fois sur les 10 derniers mois, l’activité manufacturière au Japon a connu une expansion. C’est ce qu’a montré une investigation menée auprès des directeurs d’achats.

Selon cette enquête, dont les résultats ont été publiés aujourd’hui vendredi, l’indice PMI a atteint 50,4 au cours de ce mois. Par contre, en février, il s’était limité à 48,5. C’est depuis mai dernier – soit une période de 10 mois – que le secteur manufacturier japonais n’a pas connu d’expansion. Celle-ci est confirmée en cas d’indice PMI supérieur à 50. Dans le cas contraire, c’est-à-dire, lorsque l’indice PMI se situe sous 50, il s’agit d’une contraction. D’après certains observateurs, cette expansion est liée au yen. En effet, la monnaie japonaise s’est affaiblie en mars, ce qui a eu pour effet de booster les exportations au cours de ce même mois. Au-delà du mieux dans les exportations, une croissance a été remarquée aussi au niveau de la production et des commandes. A ce propos, ces deux domaines ont respectivement marqué des sous-indices de 51,3 et de 53,9 en mars. Pourtant, il y a à peine un mois, les mêmes sous-indices étaient de 48,1 et de 47,4. A côté de cela, les conséquences de la dépréciation du yen sont également visibles en matière des prix des entrants. L’inflation de ceux-ci a marqué un plus haut de 18 mois.

En ce qui concerne la monnaie nippone, elle a connu une forte dépréciation par rapport au dollar américain au cours du dernier semestre : il s’agit d’un recul de 18 % environs. De ce fait, le yen est redescendu à son niveau le plus bas depuis 3 ans et demi. Ce, en réponse à l’anticipation par les marchés d’un recours important de la Banque du Japon à des opérations d’achats d’actifs sur ces marchés.

A propos de Fitzpatrick 1365 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*