L’ambassade de France attaquée à Tripoli

attentat-contre-l-ambassade-de-france-a-Tripoli-Libye_scalewidth_630Tôt ce mardi matin, une voiture piégée a explosé devant l’ambassade de France à Tripoli, en Libye. Le bâtiment serait détruit à plus de 60%. L’attentat n’a pour le moment pas encore été revendiqué.

La voiture pigée a explosé dans une petite rue qui longe l’ambassade vers 7 heures du matin. Deux gendarmes français ont été blessés, dont l’un grièvement. Cet attentat est le premier contre une représentation diplomatique dans la capitale libyenne depuis le renversement du régime du colonel Kadhafi en octobre 2011.

Aux avant-postes avec la Grande-Bretagne aux côtés de la rébellion libyenne contre l’ancien guide libyen, la France a vu la popularité qu’elle s’était acquise dans le pays être fortement entamée depuis son intervention militaire au Mali contre les islamistes. Même si l’attaque n’a pas encore été revendiquée, les soupçons se dirigent vers les extrémistes islamistes. D’autant plus que vendredi encore, AQMI (Al-Qaïda au Maghreb Islamique) menaçait la France sur le réseau social Twitter de représailles pour son action militaire au Mali.Par ailleurs, plusieurs islamistes mis en déroute au Mali se seraient réfugiés en Libye selon plusieurs sources militaires.

Les réactions n’ont pas tardé. Le ministre libyen des Affaires étrangères Mohammed Abdel Aziz a condamné l’attaque, la qualifiant d’acte terroriste. Des enquêteurs libyens ont été dépêchés pour lancer les investigations pour apporter à la France les éclaircissements qu’elle attend sur les circonstances de l’attaque ainsi que sur ses auteurs.

Cet attentat rappelle que malgré l’ordre qui se rétablit progressivement au niveau des institutions, la situation sur le terrain est encore loin d’être maîtrisée par les autorités libyennes. Elles n’ont toujours pas de contrôle total sur les agissements de bon nombre de milices qui ont combattu jadis pour le renversement du Colonel Kadhafi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*