Sahel : Washington met à prix les têtes de plusieurs chefs terroristes

5876353-belmokhtar-cote-23-millions-de-dollars-par-washingtonLes Etats-Unis ont annoncé hier lundi l’offre de 23 millions de dollars pour toute information pouvant conduire à la capture de chefs islamistes en Afrique de l’Ouest. Sont particulièrement visés les responsables d’AQMI et de BokoHaram.

C’est donc sans surprise que le leader présumé de la secte islamique nigériane BokoHaram, Abubakar Shekaku, vient en tête de liste avec une récompense promise de 7 millions de dollars pour sa capture. Cinq millions de dollars sont également promis pour la capture de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, ancien cadre d’AQMI actuellement à la tête de l’organisation terroriste « Les Signataires du Sang » à qui l’on doit la prise d’otages en janvier dans un complexe gazier en Algérie ainsi que les deux attentats au Niger commis à la fin du mois dernier. Cinq autres millions ont été offerts pour la capture de Yahya Abou Al-Hammam, dirigeant algérien d ‘AQMI. Et enfin, six millions de dollars, équitablement répartis, sont dévolus aux  captures de Malik Abou Abdelkarim, un commandant d’AQMI, et d’Oumar Ould Hamahathe, un porte-parole du MUJAO.

En optant pour les offres de prime, Washington reste fidèle à sa politique au Sahel. Inquiet de la montée en puissance des groupes terroristes présents dans cette partie du monde, l’Oncle Sam, toute en louant l’intervention française au Mali, refuse de s’engager militairement. L’urgence d’une réaction est pourtant une réalité. AQMI et BokoHaram, soupçonnées de collaborer, se livrent à une intense campagne de recrutement et de formation de nouveaux membres au Mali et au Nigéria.

Les primes proposées par les Etats-Unis s’inscrivent dans le cadre de « Récompenses pour la Justice », un programme initié par le département d’Etat américain depuis 1984 pour encourager l’arrestation ou l’élimination de personnes menaçant les intérêts des Etats-Unis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*