Pakistan : un bombardement de drone américain fait 17 morts

soldats-pakistanais-dans-la-ville-de-miranshah-au-waziristan_1185632Des responsables de sécurité locaux ont rapporté la mort de 17 islamistes présumés après une attaque ce mercredi matin de drones américains dans le nord-ouest du Pakistan. Il s’agit de l’une des rares frappes de drones à avoir visé des cibles urbaines.

Cette attaque, l’une des plus meurtrières en son genre de ces dernières années, aurait été menée par quatre drones et quatre missiles auraient été tirés par deux d’entre eux. La cible était un grand bâtiment voisin d’un grand marché de Miranshah. Cette ville est la principale ville du Waziristan du Nord, un district tribal connu à la fois comme principal bastion des talibans pakistanais et de leurs alliés d’Al-Qaïda et comme base arrière des talibans afghans qui combattent en Afghanistan le gouvernement de Kaboul et l’Otan. Toujours selon les mêmes responsables de sécurité, les talibans afghans seraient les principales victimes de ce raid. Le bâtiment détruit était utilisé par le réseau Haqqani, une faction des talibans afghans que Washington accuse d’être derrière certaines des plus sanglantes attaques de ces dernières années contre l’Otan et les forces afghanes.

Cette attaque ne devrait pas contribuer à réchauffer les relations entre le Pakistan et les Etats-Unis. Le Pakistan considère toutes ces frappes de drones comme une violation de sa souveraineté nationale. L’une des premières actions du Premier ministre Nawaz Sharif après sa prise de fonctions au début du mois de juin a été d’en demander l’arrêt. Promoteur de l’usage des drones, l’administration Obama a réduit leur fréquence ces deux dernières années. Cette année, 90 personnes ont été tuées par 14 frappes de drones contre 670 personnes pour 101 bombardements sur l’ensemble de l’année 2010.

A propos de Fitzpatrick 1366 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*