Chinois et américains avancent sur la question de la cybersécurité

ces-revelations-interviennent-une-semaine-avant-une-entrevue_1215394_460x306Des discussions bilatérales ont eu lieu lundi et mardi entre chinois et américains sur le thème de la sécurité informatiquedans le sillage de sommet du mois dernier entre les présidents chinois Xi Jinping et américain Barack Obama. L’agence de presse officielle Chine nouvelle a rapporté ce matin des progrès réalisés sur cette pomme de discorde entre les deux pays.

Ces discussions entre la Chine et les Etats-Unis se sont tenus en prélude du Dialogue stratégique et économique sino-américain qui débute officiellement aujourd’hui et qui réunit à Washington des dizaines de hauts fonctionnaires chinois et américains. Les deux pays se seraient convenus sur l’établissement d’un mécanisme de groupe de travail bilatéral sur les cyber-affaires. Ils ont également évoqué des normes internationales sur le cyberespace et des mesures pour promouvoir le dialogue et la coopération en matière de cyber sécurité.L’enjeu de la résolution de cette question de la cyber sécurité qui oppose les deux pays est loin d’être négligeable. Outre les raisons évidentes de confiance, elle les empêche d’avancer sur des points plus importants censés raffermir les relations bilatérales entre ces deux grandes puissances mondiales.

Washington a à de nombreuses reprises accusé la Chine d’actes de piraterie informatique, notamment à des fins commerciales. Les révélations de l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden sur les actes d’espionnage des agences américaines contre la Chine et d’autres pays ont fourni à la Chine un argument de taille à opposer aux américains. Le quotidien chinois de langue anglaise « China Daily » révèle dans le même temps qu’un tiers des piratages informatiques enregistrés en Chine au cours des cinq premiers mois de cette année semblaient  provenir des Etats-Unis. Au moins 54 des 249 piratages de sites internet d’organismes publics ou universitaires auraient été réalisés à partir d’adresses IP américaines.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*