Air France : réduction d’effectifs imminente

1571843-2104893Aujourd’hui mercredi, l’administration d’Air France – KLM devrait dévoiler  la nouvelle phase de « Transform 2015 » son plan de restructuration entamé l’année dernière. Pour le moment, celui-ci a abouti à la réduction de 5 600 emplois dans le groupe aérien.

Vendredi dernier, le patron de la compagnie aérienne, Alexandre de Juniac, avait d’ores et déjà prévenu les représentations du personnel de la prochaine compression d’effectif qu’il devrait détailler aujourd’hui au cours d’un comité central d’entreprise. Comme il fallait s’y attendre, le PDG d’Air France a écarté toute éventualité de contrainte en assurant que cette réduction de personnel se ferait via des départs volontaires, des congés sans solde et des horaires aménagés. A noter que l’entreprise s’était engagée à ne forcer en aucun cas un départ dans le cadre de Transform 2015. De même du côté des employés, ils en étaient déjà informés : « il n’y a pas de vraie surprise sur cette annonce-là », a commenté la secrétaire générale de la CFDT avant de poursuivre, « on attend d’avoir le chiffrage du sureffectif ». Ce que son homologue de la CGT Air France estime à « des niveaux relativement élevés, puisque la direction table sur des départs chiffrés allant de 2 500 à 3 000 personnes », s’est-il justifié.

Pour rappel, la phase d’entrée de Transform 2015 s’est étendue de juin 2011 au même mois 2013, période pendant laquelle les effectifs sont passés de 106 300 à 100 700 employés, intérimaires inclus, soit 5 600 départs. En développant ce plan de restructuration, Air France espère épargner 2 milliards d’euros en l’espace de 3 ans. L’intégralité de ces économies servira à réduire la dette du groupe, qui correspondait à 6,5 milliards d’euros en janvier 2012.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*