Irak : Nouvelle série d’attentats meurtriers

attentat-bagdadD’après des sources de sécurité et médicales, 16 personnes auraient  été tuées, jeudi, dans des attentats perpétrés  à Bagdad et ce, malgré le renforcement de la sécurité en perspective d’un important pèlerinage chiite.
Ces attentats se sont déroulés à Mansour, de Bab al-Sharji et de Urr, quartiers situés respectivement à l’ouest, au centre et au nord de la capitale irakienne. Dans le premier lieu, 8 personnes ont été tuées et 26 autres blessées lors de l’attentat perpétré par un kamikaze, qui s’est déguisé en portant une large abbaya (un vêtement de femme), d’après la description faite par le porte-parole de la Sécurité de Bagdad, le général Saad Maan. A Bab al-Sharji, un autre attentat-suicide a causé la mort de 3 personnes. A Urr, une voiture piégée a explosé, tuant 5 personnes sur le coup.
Dans tous ces quartiers, des croyants se préparaient à commémorer la mort de l’imam Moussa al-Kadhim, 7è imam chiite qui fut empoisonné par le calife abasside Haroun al-Rachid en 799. Cette célébration se tient à Khadimiyah à Bagdad, où a est placé son mausolée. Samedi et dimanche prochains, plusieurs milliers de fidèles y prendront part. Les autorités irakiennes ont pris des mesures exceptionnelles de sécurité, d’autant plus que le pèlerinage dédié à cet imam a été souvent perturbé par des attaques au cours des années précédentes.
La communauté chiite, majoritaire en Irak, est régulièrement ciblée par les attaques d’islamistes sunnites. Ces derniers, dont certains sont proches du mouvement terroriste Al Qaïda, assimilent le chiisme à de l’apostasie.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*