Syrie : L’Etat Islamique s’empare du plus important champ pétrolier

al-omar-EI-pris-parLes djihadistes du désormais Etat Islamique ont pris le contrôle jeudi du champ pétrolier d’Al-Omar, dans l’est de la Syrie, un des plus grands du pays. Avec cette prise, c’est la majorité de la province pétrolifère de Deir ez-Zor ainsi que celle des champs pétroliers de cette région qui passent sous la coupe de la mouvance djihadiste.
Des sympathisants de l’Etat Islamique ont posté sur le réseau social Twitter une vidéo montrant un djihadiste avec une longue barbe noire, entouré d’autres hommes en armes, qui affirme que la prise du champ pétrolier d’Al-Omar s’est faite sans combat. Ce champ était détenu depuis novembre 2013 par les djihadistes du Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda alliée des rebelles dans la lutte contre le régime de Damas. Sous leur contrôle, la production de ce champs est passée de près de 30 000 barils/jour avant la révolte contre le régime ,il y a trois ans, qui a conduit à la guerre civile à 10 000 barils par jour selon l’OSDH (Observatoire syrien des droits de l’homme).
L’Etat islamique a également pris jeudi, le contrôle d’Al-Mayadeen, une importante ville de la province de Deir ez-Zor. L’organisation djihadiste poursuit son expansion malgré les accusations des pires atrocités, dont des exécutions sommaires et même des crucifixions, qui sont portées contre elle. Mais l’annonce le 30 juin dernier par le mouvement qui était auparavant l’EIIL (Etat Islamique en Irak et au Levant), qui s’oppose à la fois au régime de Bachar al-Assad et aux autres groupes rebelles, de la création d’un « califat » islamique a été rejetée par la majorité des groupes islamistes dans la région.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*