Irak : Victoires successives des Kurdes contre l’EI

Les combattants kurdes continuent de déloger les rebelles de l’Etat Islamique (EI) de certaines localités irakiennes. A en croire un général peshmerga, leurs troupes ont repris, avec le soutien de l’aviation irakienne, le contrôle de trois villages situés dans la périphérie de la ville de Jalawla et une des voies importantes que les djihadistes empruntaient pour le transport d’hommes, d’équipement et de nourriture.

kuredes
Il y a à peine moins de deux semaines, les peshmergas s’étaient distingués en récupérant le barrage de Mossoul, alors sous contrôle des islamistes. Et, de toute évidence, ce vent de reconquête souffle toujours avec la reprise de ces trois villages autour de Jalawla.

Selon les propos de Shirko Merwais, haut responsable d’une formation politique kurde, cette ville « est stratégique, car c’est une porte d’entrée pour Bagdad ». Selon la même personnalité, « l’Irak mène des frappes aériennes, et les peshmergas … des combats au sol », a-t-il décrit la collaboration entre ces deux parties. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette manière de procéder semble avoir réussi : pas plus tard que dans la nuit du dimanche à lundi, les Kurdes ont pu repousser deux attaques des djihadistes à Touz Khourmatou, une ville chiite située à 175 kilomètres au nord de Bagdad.

A l’opposé, les éléments de l’EI paraissent plus forts sur le territoire syrien en prenant le contrôle de l’aéroport de Tabqa, qui constituait le dernier bastion du pouvoir dans la province de Rakka.Le ministre des Affaires étrangères syrien, Walid Moualem, s’est adressé à la communauté internationale en assurant que son pays était favorable à collaborer pour lutter contre l’EI« géographiquement et d’un point de vue opérationnel ».

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*