Syrie : Les djihadistes de Daesh s’emparent de Kobané

Mardi matin, les djihadistes de l’Etat islamique(Daesh) contrôlaient trois quartiers de la ville kurde syrienne de Kobané. En cas de prise totale de cette ville, les djihadistes s’assureront le contrôle sans discontinuité d’une longue bande de territoire à la frontière syro-turque.

les-jihadistes-progressent-dans-la-ville-de-kobane
C’est lundi en fin de journée que les djihadistes sont parvenus à entrer dans Kobané, après avoir été repoussés dans la nuit de dimanche à lundi par les YPG (Unités de Protection du peuple kurde), les forces kurdes engagées dans la défense de la ville. Les quartiers sous leur contrôle sont la cité industrielle, Maqtala al-Jadida et Kani Arabane, dans l’est de la ville. Selon l’OSDH (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme), les scènes de guérilla seraient nombreuses dans la ville et des centaines de civils, terrorisés par l’avancée des djihadistes connus pour leurs exactions, ont déjà pris le parti de fuir vers la Turquie voisine. L’offensive de l’EI dans la région a déjà fait des centaines de morts dans les deux camps et depuis le 16 septembre elle a poussé à la fuite quelque 300 000 habitants, dont 180 000 à destination de la Turquie.

Plus nombreux et mieux armés, notamment avec leur disposition des chars, les djihadistes de Daesh semblent finalement prendre le dessus dans la bataille pour la troisième ville kurde de Syrie. Désespérés, les Kurdes, par l’intermédiaire de leurs responsables, critiquent la coalition internationale mise sur pied contre l’Etat islamique. Un responsable kurde, Idris Nahsen, a réclamé « des armes et des munitions », insistant sur le fait que les raids aériens, menés depuis le 23 septembre en Syrie, n’étaient pas suffisants pour battre les terroristes au sol.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*