Irak : Lourd bilan meurtrier en février

policiers-et-soldats-irakiens-sur-les-lieuxD’après des statistiques rendues publiques dimanche par la Mission d’assistance des Nations Unies en Irak (MANUI), plus de 1 100 Irakiens (dont 600 civils) ont trouvé la mort au cours du mois dernier en Irak à cause de la violence qui sévit dans ce pays .

Plus exactement, la MANUI a dénombré 611 civils parmi les 1 103 morts en Irak durant le mois de février. Le reste des personnes tuées fait partie des forces de l’ordre. Pour ce qui est des blessés, il y en a eu au moins 2 280 sur la même période. Les civils sont également majoritaires dans cette catégorie de victimes de la violence en Irak, avec 1 343 personnes affectées. La capitale Bagdad, demeure l’un des principaux terrains de cette violence. Pour preuve, 329 civils y sont décédés tandis que 875blessés. Pas moins de 1 375 personnes avaient été tuées dans le même pays au cours du mois de janvier 2015.

De l’avis de l’envoyé des Nations Unies en Irak, Nikolaï Mladenov, les mouvements extrémistes, les forces gouvernementales et les groupes armés chiites sont à l’origine des pertes en vies humaines en Irak. Ce responsable a indiqué que le groupe Etat Islamique (EI) continuait à organiser des attaques ayant pour cible des Irakiens. La même source aurait été informée de quelques assassinats en représailles qui se sont produits dans les régions nouvellement libérées. M. Mladenov a fini par appeler les différents protagonistes à la réconciliation, estimant qu’« une solution exclusivement militaire au problème de l’Etat Islamique est impossible».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*