Irak : destruction d’un site de fabrication de véhicules piégés

usine-a-febrication-voiture-piegeL’un des principaux sites de fabrication de véhicules piégés de l’organisation de l’Etat Islamique (EI) situé en Irak a été détruit mercredi suite à un raid aérien. D’après des responsables, celui-ci a causé la mort non seulement d’éléments du groupe djihadiste mais également de civils. Les mêmes sources ont affirmé que la coalition internationale anti-djihadiste dirigée par les Etats-Unis a perpétré cette frappe.

Le site touché est située à l’entrée de la localité de Hawija, distante de 225 km au nord de Bagdad. Le groupe EI y piégeaient divers types de véhicules, parmi lesquels des Humvee blindés, comme indiqué par les responsables irakiens. Il semble que la déflagration causée par la frappe aérienne a été perçue jusqu’à Kirkouk, soit à 55 km du dite. Certaines images diffusées dans la presse comme étant celles de ce raid montrent une grande zone pleine de débris, dont des pièces de véhicules.

Il faut noter que l’organisation de l’EI utilise de plus en plus l’arme que constituent les véhicules piégés. C’est d’ailleurs grâce à cela que ce mouvement est parvenu à prendre le contrôle de Ramadi, le chef-lieu de la province d’Al-Anbar, le 17 mai dernier. Tout en progressant sur le territoire irakien, les éléments de ce groupe islamiste s’emparent de divers types de véhicules abandonnés par les forces gouvernementales, allant de blindés aux chars en passant par les véhicules de transport de troupes. Ceux-ci sont par la suite piégés avant qu’ils soient mis à contribution lors d’attentats. Ainsi, pas plus tard que lundi dernier, trois kamikazes de cette organisation djihadiste ont attaqué au véhicule piégé un poste de police situé au nord de la capitale irakienne. Bilan : 47 morts.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*