Les pays émergents pourraient être les sauveurs de l’économie mondiale

En ces temps de tourmente pour l’économie mondiale, les experts se veulent rassurants. Même si un ralentissement de l’activité économique au terme de cette année ne fait plus aucun doute,  l’économie mondiale devrait éviter la dépression mondiale tant redoutée par les marchés grâce aux excellents résultats que continuent d’obtenir les pays émergents. C’est le point de vue défendu par l’économiste Elie Cohen ainsi que par la banque d’investissement Natixis.

Les pays occidentaux traversent des moments difficiles à cause notamment de la crise d’endettement de plusieurs Etats de la zone euro tels que la Grèce, l’Italie et l’Espagne, et peut-être bientôt Chypre dont la situation économique suscite de plus en plus d’inquiétudes, ainsi que des répercussions des difficultés rencontrées par les Etats-Unis principalement sur la question de leur dette. La dégradation de la note américaine en matière de dette à long terme vendredi dernier par l’agence de notation Standard and Poor’s n’a fait que renforcer l’instabilité des bourses mondiales Paris, Londres, Francfort et New-York perdant sur quelques jours respectivement 18.67%, 15%, 19% et 12%. L’ombre du chaos qui menace alors l’économie mondiale s’éloigne à la lumière des taux de croissance phénoménaux réalisés par les pays émergents. Le meilleur exemple pour illustrer ce fait est sans conteste l’Inde. Certes le ralentissement de l’activité économique mondiale, qui paraît à présent inévitable, devrait empêcher le pays d’atteindre l’objectif remarquable de 9% de croissance annuelle d’ici mars 2012 qu’il s’était fixé, néanmoins celle-ci devrait avoisiner les 8.2%.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*