Irak : un raid aérien vise des responsables djihadistes

L’armée de l’air irakienne a annoncé lundi, avoir pris pour cible une réunion de commandants de Daech (acronyme en arabe du groupe Etat Islamique).

Aucune précision n’a été donnée sur la présence ou non sur les lieux ciblés du chef de l’organisation EI, Abou Bakr al-Baghdadi

Le Commandement des opérations conjointes, qui assure la coordination de la lutte anti-djihadiste en Irak, a indiqué dans un  communiqué, qu’une cellule de renseignement suivait auparavant un convoi de hauts commandants de Daech dans lequel se trouvait leur numéro un.

Selon la même source, le convoi avait quitté jeudi dernier la région de Raqa, bastion de l’organisation djihadiste en Syrie, pour se rendre à Al-Qaïm dans l’ouest du territoire irakien.

Le communiqué précise que des F-16 de l’armée de l’air irakienne ont visé samedi une réunion de ces hauts responsables de Daech sans pour autant préciser si Abou Bakr al-Baghdadi y prenait part.

«La frappe directe sur le lieu de la réunion a causé la mort de 13 commandants de Daech», est-il mentionné dans le communiqué, qui cite également des noms mais pas celui de Baghdadi. Le même texte évoque la mort de dizaines d’autres éléments du groupe EI suite à d’autres frappes aériennes perpétrées samedi dernier sur le même secteur.

De son côté, le Pentagone a rappelé avoir déclaré, en décembre dernier, qu’Abou Bakr al-Baghdadi «était vivant et dirigeait toujours l’EI», tout en indiquant que son état de santé «n’est pas connu».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*