Ryad débloque 1,5 milliards de dollars d’aide humanitaire supplémentaire au Yémen

Le gouvernement saoudien compte décaisser 1,5 milliard de dollars d’aide humanitaire supplémentaire en faveur du Yémen, a-t-il annoncé lundi. Ryad compte également mener une opération visant à augmenter la capacité des ports de ce pays actuellement sous embargo.

La coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite a annoncé la mise en place d’un pont aérien entre la capitale saoudienne et la province yéménite de Marib (centre). Chaque jour, l’aide humanitaire sera acheminée via des vols d’avions C130.

17 corridors seront aménagés depuis « six points d’entrée » pour permettre, « en toute sécurité », le transport de l’aide vers les acteurs humanitaires à l’intérieur du Yémen,  a ajouté la coalition sous commandement saoudien.

Selon la coalition, ces fonds serviront à distribuer des secours par le biais des organismes onusiens et des organisations internationales. Son investissement pour « ouvrir des voies terrestres, maritimes et aériennes » permettra d’importer 1,4 million de tonnes métriques par mois cette année en lieu et place de 1,1 million de tonnes métriques par mois en 2017, assure la coalition.

D’après la même annonce, 40 millions de dollars seront dépensés pour augmenter la capacité des ports pour « les importations humanitaires et commerciales » et 30 millions de dollars seront consacrés à l’amélioration des routes afin de baisser le coût du transport terrestre.

Le 17 janvier dernier, le gouvernement saoudien a décaissé deux milliards de dollars en faveur de la Banque centrale du Yémen. Cette opération visait à éviter la faillite à ce pays.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*