La FED intensifie son aide à l’économie américaine

John Williams, président de l’antenne de la FED (Banque Centrale Américaine) de San Francisco a évoqué hier mercredi 8 février 2012, lors d’un discours, la perspective pour l’institution fédérale de racheter de nouveaux titres immobiliers en prévision d’un ralentissement de l’économie américaine ou d’une faiblesse de l’inflation.
La reprise du programme d’achat de titres adossés à des créances immobilières serait, selon ce dirigeant de la FED, le meilleur moyen pour la banque centrale américaine d’intensifier son concours financier à l’économie du pays. Cet effort supplémentaire de la FED viendrait s’ajouter à la liste de tous ceux consentis par l’institution fédérale dans sa politique monétaire depuis plus de trois ans déjà. En effet, depuis décembre 2008, le taux directeur de la FED qui fixe le taux de l’argent au jour le jour fluctue entre 0 et 0.25%, à un niveau extrêmement bas donc, et, en dépit de la récente amélioration de l’économie américaine, le comité de politique monétaire de la FED a décidé à la fin du mois dernier qu’il en serait ainsi au minimum jusqu’à fin 2014.
Par ailleurs, depuis le début de la crise économique en automne 2008, la FED a racheté pour 2 300 milliards de dollars d’obligations d’Etat et de titres émis par des organismes de refinancement hypothécaire parapublics tels que Fannie Mae et Freddie Mac dans le but de faire baisser les taux d’intérêts à long terme et aider le marché de l’immobilier à se stabiliser.

A propos de Fitzpatrick 1346 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*