Japon : Redémarrage d’un réacteur nucléaire

Le réacteur 3 de la centrale nucléaire d’Ohi (ouest) a été réactivé dimanche. Malgré une opposition importante, le gouvernement japonais a procédé au premier redémarrage d’une unité de production d’énergie atomique.

Le gestionnaire de la centrale d’Ohi, Kansai Electric Power, a réactivé le réacteur hier vers 21h00 (12h00 GMT).  D’après les prévisions, cette unité devrait commencer à produire de l’électricité le mercredi prochain. Cette remise en état de marche n’aurait pas été possible sans l’accord de la municipalité, de sa province de tutelle – Fukui – et, enfin du gouvernement japonais. Tour à tour, les trois autorités ont estimé que cette centrale avait satisfait aux tests de résistances, ce qui lève tout obstacle à un redémarrage. Néanmoins, des sismologues ont émis quelques réserves. Cela est d’autant plus inquiétant lorsqu’on considère que les travaux de renforcement contre ce genre d’aléas naturels ne prendront fin que dans trois ans.

Même si le réacteur 3 d’Ohi a été rallumé, la majorité des japonais semblent réfractaires à la poursuite du nucléaire. Cette opposition est constatable devant la centrale nucléaire. Depuis trois jours, des manifestants en bloquaient l’accès. Et, ce mouvement  a été repris dans d’autres villes japonaises. En parallèle, des rassemblements d’opposition au nucléaire ont été organisés les deux vendredis derniers à Tokyo devant la résidence du Premier Ministre. Par ailleurs, la pétition « Au revoir l’énergie nucléaire », récoltant les signatures des personnes défavorables à cette source d’énergie, en compte déjà 7,5 millions. Tout cela n’a pas suffi à faire reculer le gouvernement. D’ailleurs, la municipalité d’Ohi avait également permis le redémarrage du réacteur 4 de sa centrale. Cela ne saurait tarder.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*