Belgique : expulsion de ressortissants européens du territoire belge

2146856007_ID7966444_deblock_073333_H404GR_0Les chiffres de l’office des étrangers sur les ressortissants européens mis à la porte de la Belgique l’année dernière ont été rendus publics. Il s’agit au total de 2047 citoyens, soit une augmentation de 24% par rapport à l’année d’avant. L’Union Européenne a encore du chemin à faire. Tant que les pays membre auront des niveaux économiques différents, la libre circulation et installation des personnes dans l’un ou l’autre pays membre souffriront toujours de quelques insuffisances.

A l’origine des expulsions deux principaux motifs sont cités, à savoir une charge déraisonnable pour le système de sécurité sociale de l’Etat belge ainsi que des pratiques de fraudes. Pour le premier motif, le document rapporte un nombre de 1918 citoyens européens expulsés tandis que le deuxième motif n’en compte que 489. Il en ressort que c’est pour des raisons économiques que la Belgique a décidé d’expulser ces européens en situation régulière sur son territoire. A travers cette procédure, Bruxelles transmet subtilement un message aux ressortissants de différents pays, la Belgique n’est pas une terre d’asile pour les réfugiés économiques de l’Union. Aussi, les premiers sur la liste des expulsés sont les roumains, les bulgares et les espagnoles. Néanmoins, Paris et Berlin n’échappent pas à la règle, 109 français ainsi que 23 allemands ont connu le même sort.

L’office Belge rappelle qu’en deux ans seulement, les demandes de séjour des ressortissants européens ont augmenté de 20000, soit près de 50%. Les autorités belges sont désormais prudent, ils se focalisent particulièrement sur les cas de ceux qui bénéficient de revenu d’intégration depuis moins de 3 mois alors qu’ils sont sur le territoire belge depuis moins de 3 ans.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*