Syrie: L’armée tire sur les réfugiés dans le sud de Damas

440686-syrian-refugees-flee-from-a-refugee-camp-named-container-city-on-the-turkish-syrian-border-in-oncupiLa Syrie continue à sombrer dans une guerre civile et les civils deviennent de plus en plus des objectifs militaires. En effet, les forces loyalistes deBachar El-Assad poursuivent des rebelles jusque dans les camps des réfugiés et provoquent des tueries au milieu des femmes et des enfants sans défense. Des coups de feu ont été entendus ce lundi, faisant au moins 15 morts et 45 blessés majoritairement des femmes et des enfants. Le camp de Yarmouk attaqué se trouve dans le sud de Damas et regroupe des réfugiés  syriens et palestiniens. La région estsous  le contrôle de la rébellion mais elle est la cible stratégique  de l’armée et les services de renseignement syriens, ainsi que par les miliciens du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG, pro-Assad).

D’après les déclarations de Rami Al Sayyeddu groupe d’opposition,Syrian Media Centre, les roquettes lancées ont touché les civils  dans une zone d’habitations, de commerces et loin derrièrela ligne de front. L’attaque a fait 15 morts et une quarantaine de blessés ont été recensés.  La cible de l’armée est située à l’entrée sud de Damas, dans un vaste camp de réfugiés de Yarmouk. C’est là-bas que vivaient des centaines de milliers de Syriens et de Palestiniens avant l’éclatement de la révolte contre le régime de Bachar el-Assad en mars 2011. Il est le point de passage  qui mène à la capitale pour les grandes communes sunnites, bastion de la rébellion et donc  un objectif stratégique pour les forces loyalistes qui cherchent à tout prit à reprendre cette région.

Selon l’agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR),  environ 625.000 réfugiés syriens sont bénéficiaires d’une assistance humanitaire au Liban. Avec cet effectif, le Liban est le pays qui accueille le plus de réfugiés syriens.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*