Al-Qaïda a un nouveau chef

Comme l’avaient présagé plusieurs spécialistes du terrorisme, l’Egyptien Ayman Al-Zawahiri a « officiellement » succédé à Oussama Ben Laden à la tête du réseau terroriste Al Qaïda, selon un communiqué publié hier jeudi sur des sites islamistes, ce qui fait de lui le nouvel homme le plus recherché du monde.

Co-fondateur et numéro deux d’Al Qaïda et médecin personnel d’Oussama Ben Laden, Ayman Al-Zawahiri a la réputation d’être à la fois un leader spirituel et un chef opérationnel. A 59 ans, son parcours est à la hauteur de son actuel statut. Membre de l’organisation des Frères musulmans dès l’âge de 15 ans, il est impliqué dans l’assassinat du président égyptien Anouar Al-Sadate, dans la guerre de l’Afghanistan contre les soviétiques et dans la guerre en Tchétchénie dans les années 1990. En fusionnant son organisation, le Djihad islamique égyptien, avec Al Qaïda en 1998, il participe aux attentats contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie. Il a également été jugé coupable et condamné à mort par contumace en Egypte pour de nombreux attentats, dont celui de Louxor en 1997 qui avait fait 62 victimes dont 58 touristes étrangers. Depuis 1998, le département américain a mis sa tête à prix pour 25 millions de dollars.

Les Etats-Unis se montrent un brin désinvoltes face à cette nomination, de nombreux responsables américains, dont le secrétaire américain à la défense Robert Gates, ayant déclaré qu’Al-Zawahiri n’avait pas le même charisme que Ben Laden, ni son pouvoir fédérateur. Al-Qaïda pour sa part annonce son intention de poursuivre sa lutte contre les grandes puissances occidentales, en particulier les Etats-Unis, et Israël, sous la direction de son nouveau chef, qui pourrait céder à la tentation de marquer sa prise de pouvoir par un acte terroriste de grande envergure.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

1 Commentaire

  1. Personne a ce jour n’arrive pas a mettre fin a El qaida donc a ALLAH de mettre fin a ces terroristes dans le monde et surtout en Algérie et leurs vrais patron par la bactérie tueuse lors de séisme de 21.05.2003 Boumerdes les casemates et les mosquées des terroristes détruite les commissariat épargner ALLAH contre les terroristes ces terroristes des diables ou pire aucune relation avec l’islam Thawahri général major de satan

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*