Processus de paix : Démission des négociateurs palestiniens

le-president-de-l-autorite-palestinienne-mahmoud-abbas-le-5-novembre-2013-a-bethleem_4527790En protestation contre la poursuite de la poursuite de la colonisation par Israël, des membres de la délégation des négociateurs palestiniens, dont leur chef Saëb Erakat, ont annoncé mercredi avoir remis au président Mahmoud Abbas leur démission, que ce dernier n’a pas encore acceptée. Ils rejettent l’entière responsabilité de l’échec des négociations sur le gouvernement israélien qui avait annoncé la veille un appel d’offres record de 20.000 logements dans les colonies de Cisjordanie. Cette déclaration faite par le ministre israélien du Logement avait provoqué un tollé général de la part de la communauté internationale.

Le coordinateur spécial pour le processus de paix au Nations unies Robert Serry avait rappelé que les colonies étaient « contre le droit international et un obstacle à la paix« . Ces critiques, même de la part des Etats-Unis, ont contraint le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à faire machine arrière et à geler le projet.

Le président de l’Autorité palestinienne peut maintenant, soit refuser la démission de ses négociateurs, soit accepter et former une nouvelle délégation de négociateurs, ou profiter de l’occasion pour demander un nouveau mécanisme de négociations. Malgré que le  retour d’Israël à la table des négociations avec les Palestiniens soit accompagné d’une augmentation de la colonisation, Mahmoud Abbas a réaffirmé la semaine dernière sa volonté de les poursuivre comme confirmé aussi par les Israéliens et les Etats-Unis.

Selon les USA, la reprise des pourparlers de paix en fin juillet a ouvert une période de négociations de neuf mois qui doit aboutir à un accord définitif. Mais les rencontres qui ont eu lieu jusqu’à présent n’ont pas été concluantes et tout indique que les pourparlers butent encore à cause des déclarations de Netanyahu concernant de nouvelles colonisations.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*