Irak : suspension de plusieurs programmes humanitaires onusiens

onu-suspension-aide-irakEn Irak, pas moins de 184 programmes de première nécessité ont été carrément suspendus pour des raisons de manque de moyens financiers utiles à la mise en œuvre des activités humanitaires.

Comme il fallait s’y attendre, l’Organisation des Nations Unies (ONU) n’a pas tardé à tirer la sonnette d’alarme en indiquant que 500 000 enfants ne pourront pas être immunisés. Par conséquent, une épidémie de rougeole risque de survenir de même qu’un retour de la polio. Toujours à cause du manque de financements nécessaires à la réalisation d’activités humanitaires, un million de personnes ont vu leurs rations alimentaires être réduites. Au travers d’un communiqué, les Nations Unies ont annoncé la fermeture de près du tiers des programmes relatifs à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène. Comme si cela ne suffisait pas, cette source a prévenu, par la même occasion, qu’il en sera de même pour d’autres programmes d’ici la fin de ce mois. Il faut particulièrement noter que les Nations Unies ont également décidé de suspendre les programmes d’assistance en faveur des femmes et filles qui souffrent des conséquences de violences sexuelles.

Pour rappel, le 4 juin dernier, l’ONU avait lancé un appel pour collecter 500 millions de dollars. Cette somme devait servir à faire face à la crise humanitaire que connaît, à l’heure actuelle, l’Irak. Résultat : les Nations Unies n’ont pu entrer en possession que de 15 % de ce fonds. En raison de la vaste offensive entamée en juin 2014 sur le territoire irakien par les rebelles djihadistes de l’organisation de l’Etat Islamique (EI), plus de trois millions de personnes n’ont eu d’autre choix que de fuir leurs domiciles.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*