Irak : Des commandos SAS britanniques contre l’EI

Selon une information révélée par le Mail on Sunday, des commandos SAS britanniques seraient actifs dans la lutte contre l’Etat Islamique (EI) sur le territoire irakien.

Kurdish Peshmerga fighters undergo training by British soldiers at a shooting range in Arbil

L’opinion publique n’était informée que de l’implication du Royaume-Uni dans les raids aériens menés dans le cadre de la coalition internationale contre l’EI, jusqu’à ces révélations faites par le Mail on Sunday. Selon cet organe de presse, ces commandos, qui disposent d’armes lourdes et circulent dans des quads tout terrain, opèrent la nuit avec, comme objectif, d’éliminer des éléments de l’EI.

En l’espace d’un mois, pas moins de 200 d’entre eux auraient été tués par ces commandos. En réalité, Londres dispose de forces terrestres en Irak. Du nombre de celles-ci figurent notamment les formateurs militaires qui accompagnent les troupes irakiennes et kurdes. En plus, la présence de ces forces spéciales était connue mais uniquement dans le but d’effectuer des missions de reconnaissance. De son côté, le ministère britannique de la Défense s’est limité à confirmer la présence de militaires britanniques sur le territoire irakien sans préciser leur mission

Il semble que ces commandos sont transportés par des hélicoptères de type Chinook dès que leurs cibles ont été identifiées par des drones et l’interception des communications ennemies. Pour des raisons de discrétions, ces soldats des SAS sont parfois déposés à plusieurs dizaines de kilomètres de leur destination, qu’ils gagnent ensuite à l’aide de quads.

Ces commandos procèdent généralement à des attaques surprise, souvent la nuit. Ces missions visent essentiellement des voies de communication et d’approvisionnement des quartiers généraux de l’EI ou des barrages au niveau desquels ce mouvement procède à des enlèvements et retient des véhicules.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*